Un séminaire sur les « acteurs, pratiques et représentations de la sécurité »

Ouvert aux étudiants de master et de doctorat ainsi qu’aux chercheurs (historiens, sociologues, politistes, juristes, etc.), aux professionnels et aux citoyens, un séminaire de recherche sur les « acteurs, pratiques et représentations de la sécurité » a démarré le 24 septembre.

Il prend pour objet la sécurité, dans une approche élargie et multidimensionnelle, étroitement reliée aux enjeux sociaux, politiques et culturels de l’histoire générale.

Dans la continuité des travaux individuels et collectifs engagés depuis 2000, il entend d’abord prolonger et approfondir l’étude de la gendarmerie, une force militaire et policière originale, actrice de la sécurité et composante du système de défense. Il s’intéresse notamment à de nouveaux fonds d’archives et aux aspects encore méconnus de l’histoire de cette institution.

Il souhaite aussi élargir l’enquête à l’histoire de tous les organismes, civils ou militaires, publics (justice, polices nationale et municipales, douanes, unités de pompiers, etc.) ou privés, qui participent, d’une manière ou d’une autre, aux missions de sécurité, intérieure et extérieure.

Le séminaire associe des séances méthodologiques (plus spécifiquement destinées aux étudiants de master) et des conférences (ouvertes au public), dans la volonté de multiplier les approches disciplinaires, les méthodes et les terrains d’enquête.

Programme:
– 1er octobre – Méthodologie de la recherche (1) – Premier regard sur la bibliographie (séance pour les M1 et nouveaux M2)
– 8 octobre – La guerre d’Algérie en métropole – Le maintien de l’ordre à Marseille pendant la Guerre d’Algérie – (Jean-Charles Jauffret, Sciences-Po Aix, CHERPA)
– 15 octobre – Méthodologie de la recherche (2) – La découverte des sources (séance pour les M1 et nouveaux M2).
-22 octobre – Nouveaux regards sur l’ordre colonial – Faire l’histoire du banditisme rural en situation coloniale : l’objet, les sources et la méthode (Antonin Plarier, Centre d’Histoire Sociale du XXe siècle)

LIRE LA SUITE

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *