Le 11 juin 2019 au Père-Lachaise, hommage à Maurice et Josette Audin

Le 11 juin 1957, des militaires français ont enlevé à Alger le jeune mathématicien Maurice Audin, militant du parti communiste algérien, parti qui avait rejoint la lutte armée d’indépendance du peuple algérien. Le président de la République a reconnu en septembre 2018 qu’il a été torturé puis tué par les militaires, en rendant visite à son épouse, Josette Audin, décédée le 2 février 2019.

Soixante-deux ans après l’enlèvement de Maurice Audin, le 11 juin 1957, par des parachutistes français, suivi de sa torture et de son assassinat, un hommage populaire sera rendu, le 11 juin 2019, à Josette et Maurice Audin au cimetière du Père-Lachaise, à Paris.

A l’entrée du cimetière, rue des Rondeaux, non loin de la place Gambetta, un cortège se formera à 16h15 précises pour accompagner leurs enfants, Michèle et Pierre Audin, qui procèderont à 16h30 à la dispersion des cendres de Josette Audin au jardin du souvenir. Les participants se dirigeront ensuite vers l’emplacement du cénotaphe, c’est-à-dire du monument vide qui ne contient pas le corps du défunt, en mémoire de Maurice Audin, qui sera inauguré à proximité du Mur des Fédérés par la maire de Paris, Anne Hidalgo, après les prises de parole du président de l’Association Maurice Audin, Pierre Mansat, et de l’un des compagnons de lutte de Maurice et Josette Audin, à l’époque, en Algérie, Sadek Hadjerès.

LIRE LA SUITE

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *