Le cardinal Duval, un phare dans la tourmente algérienne

1.05.2019 par Jacques Berset, cath.ch

“Porter atteinte aux droits humains, c’est profaner l’honneur de Dieu”, lançait courageusement, en pleine guerre d’Algérie, Mgr Léon-Etienne Duval, en dénonçant la torture et les exécutions sommaires commises à l’époque par les forces françaises.

Un colloque organisé les 9 et 10 mai 2019 par la chaire d’histoire de l’Eglise de l’Université de Fribourg a montré comment le prélat originaire de Haute-Savoie, qui fut archevêque d’Alger de 1954 à 1988, a été un acteur majeur de l’histoire contemporaine de l’Algérie. Le cardinal Duval a en effet beaucoup fait pour la transformation d’une Eglise coloniale au sein de l’Algérie française en une Eglise en terre d’islam, désormais très minoritaire, discrète et humble, mais au service d’une population qui apprécie son engagement.

LIRE LA SUITE

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *