Actualité de l’Association nationale pour la protection de la mémoire des victimes de l’OAS

Reproduction d’un courrier de Jean-François Gavoury, Président de l’Association nationale pour la protection de la mémoire des victimes de l’OAS (ANPROMEVO) à l’attention de Mesdames et Messieurs les Adhérents, Amis et Correspondants de l’Association nationale pour la protection de la mémoire des victimes de l’OAS

6 janvier 2019.

Chère Madame, Cher Monsieur,

Alfred Locussol a été mortellement blessé à son domicile de l’avenue Wilson à Alençon le 3 janvier 1962.
Hier, samedi 5 janvier 2019, cinquante-sept ans jour pour jour après sa mort, sa mémoire a été l’objet d’un hommage exceptionnel, en deux temps :
– d’abord, de 11 h 00 à 11 h 30, comme le veut le rituel, autour de la stèle qui, depuis le 6 octobre 2012, célèbre son souvenir, au bas de l’avenue précitée.
20 à 30 personnes avaient pris place aux côtés des organisateurs de cette manifestation mémorielle, de plusieurs élus d’Alençon (dont M. Dominique Artois, Adjoint au maire en charge de la culture) et de la région ainsi que de représentants d’associations telles que la Ligue des droits de l’Homme.
– ensuite, de 14 h00 à 16 h00 dans une brasserie locale (Le Carnet de Route) en présence d’une vingtaine de participants.
Parmi eux, Alexandrine Brisson, petite-nièce de cette victime de l’OAS sur la personne de laquelle des éléments sont recueillis méthodiquement par deux anciens enseignants faisant œuvre d’historiens, Pierre Frénée et Annie Pollet.
En fin de matinée, après dépôt de gerbes et interventions de M. François Tollot, conseiller municipal délégué d’Alençon, et de M. Pierre Frénée, l’occasion m’a été donnée de prononcer le désormais traditionnel message de vœux de l’ANPROMEVO reproduit en première pièce jointe.
L’après-midi, Mme Françoise Nordmann, représentant l’association Les Amis de Max Marchand, de Mouloud Feraoun et de leurs Compagnons, a présenté un exposé (cf. seconde pièce jointe) en ouverture d’un débat au cours duquel M. Frénée a détaillé les résultats de ses recherches menées conjointement avec Mme Pollet.
Le quotidien régional Ouest France dimanche a rendu compte de ce double événement dans son édition de ce 6 janvier (cf. troisième pièce jointe).
Je vous remercie de votre attention, et vous prie de bien vouloir accepter, chère Madame, cher Monsieur, mes souhaits pour une année la meilleure et la plus solidaire possible.

Jean-François Gavoury, Président de l’Association nationale pour la protection de la mémoire des victimes de l’OAS (ANPROMEVO)

Message de voeux pour 2019, prononcé à Alençon le samedi 5 janvier 2019 devant la stèle dédiée à Alfred Locussol, victime du terrorisme de l’OAS

Intervention de F. Savarin Nordmann, représentante de l’association Les Amis de Max Marchand, de Mouloud Feraoun et de leurs Compagnons

Hommage Locussol – Article Ouest France 6-I-2019

 

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *